Afrique Ligue des Champions : La finale polémique Espérance-Wydad sera rejouée

Gros coup de tonnerre à Paris où la Confédération Africaine de Football a décidé officiellement de rejouer la finale retour de la Ligue des Champions africaine 2018-2019.

C’est officiel. Le comité exécutif d’urgence de la Confédération africaine de football (CAF), convoqué suite à la finale retour chaotique de la Ligue des Champions d’Afrique entre le WAC de Casablanca et l’Espérance de Tunis (EST), a décidé de retirer le trophée au club tunisien et de faire rejouer le match retour sur terrain neutre juste après la Coupe d’Afrique des Nations.

Il aura finalement fallu près de deux jours de réunion pour que la Confédération africaine de football (CAF) se prononce, mercredi 5 juin, sur le fiasco de la finale retour. Le match, qui mettait aux prises vendredi dernier l’Espérance de Tunis et le Wydad Casablanca, sera finalement rejoué en intégralité après la CAN-2019, a annoncé l’instance dirigeante du football africain.

« Les conditions de jeu et de sécurité n’étaient pas réunies lors du match retour de la finale de la Ligue de champions de la CAF, empêchant le match d’arriver à son terme. En conséquence, le match retour devra être rejoué sur un terrain en dehors du territoire tunisien, a déclaré Hédi Hamel, le conseiller du président de la CAF. Le match se jouera après la CAN à une date qui sera programmée. Il faut que la direction des compétitions prenne la mesure de ce qui vient d’être décidé. »

Lors de cette rencontre, disputée vendredi dernier au stade olympique de Radès (banlieue de Tunis), l’arbitre de la rencontre, le Gambien Bakary Gassama, a refusé d’accorder le but égalisateur du WAC inscrit par Walid Karti à la 59e minute pour un supposé hors-jeu sans qu’il y ait possibilité de recourir à la VAR défaillante pour en confirmer la parfaite régularité. Lésés, les Marocains ont réclamé justice en vain. Après une longue interruption, les Tunisiens ont été proclamés vainqueurs dans l’incompréhension générale.

Il n’y a donc pour le moment pas de vainqueur entre l’Espérance de Tunis et le Wydad Casablanca, mais il y a un perdant, le football africain, alors que s’approche la CAN (21 juin-19 juillet) en Egypte dans un contexte agité. Sauf nouveau rebondissement d’ici-là, la finale retour de cette Ligue des Champions africaine d’ores et déjà historique se jouera donc après le 19 juillet, puisque la finale de la Coupe d’Afrique des nations aura lieu à cette date.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.