Afrique CAN 2019: La Côte d’ivoire, une équipe en reconstruction

Vainqueure à deux reprises de la CAN en 1992 et en 2015, la Côte d’Ivoire ne semble pas nourrir de grandes ambitions pour la CAN 2019. L’équipe actuelle est loin du niveau de celle qui a été deux fois finalistes de la Coupe d’Afrique des Nations en 2006 et en 2012. Une nostalgie de cette génération qui a qualifié le pays pour la première coupe du monde de son histoire.

Qualifiée pour une 23ème fois à la CAN cette année, les dernières prestations de l’équipe ivoirienne ne sont pas rassurantes. Départ des cadres comme Yaya Touré, non sélection des joueurs expérimentés à l’instar de Gervinho et émergence de jeunes joueurs comme Nicolas Pépé, Maxwell Cornet, sont les faits qui ont meublé la sélection ces dernières années. Quoique vainqueurs de la CAN 2015, les Éléphants ne semblent pas être l’un des épouvantails en terre égyptienne.

Le sélectionneur Ibrahim Kamara doit assumer ces décisions fortes prises dans la constitution de la liste des 23. En l’absence d’Eric Bertand Bailly, les combinaisons défensives devraient être réétudiées et assimilées avant le début de la CAN 2019.

Avec comme figure de proue, le buteur du LOSC Nicolas Pépé, les Eléphants de la Côte d’Ivoire, placés dans le groupe D, font leur entrée en compétition face aux Bafana Bafana de l’Afrique du Sud le lundi 24 juin à partir de 14h30 GMT.

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com