Afrique CAN 2019: Pour avoir embrassé les joueurs sénégalais, Giresse crée la polémique en Tunisie

La remarque a été faite par plus d’un dimanche après le match Sénégal-Tunisie comptant pour la première demi-finale de la CAN 2019. Juste après le coup de sifflet final, Alain Giresse, le sélectionneur des Aigles de Carthage, s’est empressé d’aller saluer les joueurs sénégalais et de les prendre dans ses bras.

Si le geste n’a rien d’étonnant, Giresse ayant été le sélectionneur du Sénégal avant l’arrivée d’Aliou Cissé, il n’a par contre pas été apprécié par certains supporters de l’équipe nationale de la Tunisie.

« En images.. Giresse court vers Sadio Mané pour lui demander son maillot. Cette personne est supposée être l’entraineur de l’équipe. Aucun respect aux joueurs, aucun respect au peuple tunisien… », a pesté un supporter des Aigles sur Twitter. « Giresse qui est mdr c’est cool ça ! », ironise un autre. « Aucun respect ce clochard », écrit un troisième supporter. « C’est honteux ce comportement », écrit un autre.

Certains supporters de la Tunisie ont d’ailleurs profité de l’occasion pour demander que le technicien français soit limogé.

« Il s’en bas le na3na3. J’espère qu’ils vont le virer », réagit un fan. « Qu’il dégage lui, c’était une équipe sans coach cette CAN », ajoute un autre. « Vivement qu’il se fasse virer celui la ».

Et quand en conférence de presse, Alain Giresse dit qu’il supportera le Sénégal en finale de la CAN 2019, il y a de quoi penser que la polémique ira en grandissant.

Florilège de réactions:

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. mais Sadio Mané est une icone du foot africain non.Qu’est ce qu’il de méchant dans ça pour un joueur que tu a entraîne pendant des années et qui a cette dimension

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.