Afrique Ligue des champions : La JS Kabylie se méfie d’Horoya de Conakry

Après la dernière précieuse victoire en championnat face au Paradou AC, le technicien français de la JS Kabylie, Hubert Velud, espère une confirmation de la part de ses protégés en Ligue des champions africaine face à Horoya de Conakry.  JS Kabylie-Horoya AC de Conakry se joue au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou, samedi 14 septembre.

Après trois journées de championnat et deux matchs en Ligue des champions, la JSK totalise neuf buts. Une bonne performance pour cette équipe qui ambitionne de jouer pour gagner un titre national et aller le plus loin possible en compétition africaine. En prévision du match aller face au Horoya de Conakry, la JSK doit justement miser sur son attaque pour marquer le maximum de buts pour se permettre une option de passer à la phase des poules. Les Canaris savent que cette rencontre est déterminante pour éviter le scénario d’Al Merreikh où l’équipe n’a marqué qu’un but qui a failli s’avérer insuffisant n’était la réaction héroïque des joueurs au château rouge d’Omdurman.

Le Horoya de Conakry est un adversaire à prendre au sérieux dès le match aller pour aborder la manche retour avec plus d’assurance. «Nous devons nous méfier de cette équipe et faire la différence à domicile», a averti le coach des Jaune et Vert. «Horoya de Conakry est un très grand club qui dispose de plusieurs joueurs de la sélection guinéenne. Ils ont un bon président et le club est très bien structuré. Ce n’était pas par hasard qu’ils ont atteint les quarts de finale de la Ligue des champions les deux dernières saisons», a-t-il ajouté. Pour éviter un remake du score face à Al Merreikh, Hubert Velud insiste sur une large victoire à Tizi Ouzou. «Il nous faut marquer plusieurs buts», appuie le coach de la JSK.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com