Europe [Euro 2020 qualifications] Didier Deschamps (coach France) : “Il aurait aimé ne pas faire cette erreur.”

En fin de match, Didier Deschamps est longuement revenu sur la victoire poussive des Bleus face à la Moldavie (2-1), comptant pour les qualifications à l’Euro 2020. Déçu de la première période, le sélectionneur français a été plus satisfait de la seconde mi-temps. Réaction.

Journaliste – Est-ce que le fait d’être qualifié au coup d’envoi, a désinhibé vos joueurs lors de cette rencontre ?
Je ne pense pas, et je ne l’espère pas car ce n’est pas tout d’être qualifié. Le fait de terminer premier, passait par une victoire contre la Moldavie. Notre première mi-temps a été très compliquée, très insuffisante, mais la deuxième mi-temps est plus conforme a ce qu’on attendait. On a fait beaucoup mieux en seconde période.

Journaliste – Le sélectionneur de la Moldavie était assez fâché contre l’arbitre. Est-ce que vous comprenez sa position ?
Sincèrement je n’ai pas revu l’action, j’ai demandé aux joueurs apparemment il j’ai pas vu s’il y a faute, le gardien relâche. Je ne sais as s’il est discutable ou pas, mais cette équipe était transfigurée avec lui, elle nous a compliqué la tâche. Il faut pas enlever le mérite à cette équipe.

Journaliste – Kylian Mbappe partout et nul part
Il a une liberté, tous les joueurs étaient assez libres. Ce n’est pas spécifique à Kylian, ils ont la liberté de mouvement, de permute. On a était plus dangereux en deuxième mi temps, pas assez en mouvement et de disponible

Africa Top Sports – Sur le manque de simplicité dans le jeu de l’équipe de France
On a été trop statique, et on a manqué de mobilité, il n’y avait pas assez d’espaces et d’intervalles, mais on a essayé d’amener le danger surtout sur les côtés, avec nos latéraux notamment. Dans l’animation de part la configuration de la défense moldave, il n’y avait pas assez de mouvements et de percussion ! Ça c’est une évidence.

Journaliste – Sur l’erreur de relance vers Steve Mandanda, de Clément Lenglet
Il sait qu’il fait une erreur, car il n’a pas une grande expérience avec nous, ça la conditionné dans le mauvais sens sur la suite du match. Mais il faut surtout pas qu’il culpabilise, y’en a d’autre qui en ont fait, c’était une mauvaise analyse de la situation à un moment. Évidement il aurait aimé ne pas faire cette erreur.

Journaliste – Sur le changement tardif (Coman par Lemar, à la 88e minute)
Parce que ce que je voyais en première mi-temps j’aurai pu en faire 5/6, mais en seconde mi-temps, ce n’est pas évident de faire son entrée dans ce genre de match. Et puis en terme d’animation c’était bien meilleur. Je n’ai remplacé que Coman par Lemar, car il avait un petit problème à la cuisse. Mais par rapport à ce que je voyais c’était plus en adéquation avec ce que j’attendais.

Dounia MESLI