Afrique Côte d’Ivoire : Suspension de l’AFI par la FIFPro, Cyrille Domoraud réagit

Le non parrainage de Didier Drogba par l’AFI présidée par Cyrille Domoraud fait couler beaucoup d’encres et de salives. Après la FIFPro Africa qui s’est désolidarisée de cette décision, c’est au tour de la FIFPro de frapper fort. L’instance internationale, à travers un courrier, suspend l’Association des Footballeurs Ivoiriens.

La FIFPro n’a pas fait dans la dentelle. Elle suspend l’AFI et donne les raisons de cette position radicale prise. La réaction de Cyrille Domoraud ne s’est pas fait attendre. Loin des propos incendiaires, l’ancien capitaine des Eléphants et président de l’AFI calme le jeu.

« Contribuer à améliorer les conditions des footballeurs en Côte d’Ivoire, tel est notre objectif. De ce fait, il ne faut pas que le football en Côte d’Ivoire soit un vecteur de division, mais plutôt un facteur de cohésion et de paix pour le développement du football ivoirien », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Quel avenir désormais pour l’AFI ?

Publié par John ATTISSO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

5 Commentaires

  1. GRANDE HONTE A TOI Cyrille Domoraud !!!!!!!!!!!!!!

  2. Cyrille demissionne. la démission est un acte ultime de dignité… Tu me remercieras

  3. honte pour toi cyrille D. t as vendus notre pays en tant que joueur par ton manque de competence et tu veux en faire de meme a ce jour pour ta poche. pas etonnant que t as pas eu der succes malgre tes grands clubs.puffffff

  4. Si les coéquipiers de Didier Drogba ne sont pas lui. Il y a un problème avec sa personne. Visons l intérêt général de nos footballeurs et non à notre propre intérêt.

  5. Vamara Dagnogo

    Toi Koné qui pense qu’il y a un problème avec la personne de Didier Drogba nous te demandons de nous dire quel est ce probleme? Si tu le penses c’est que tu en sait quelque chose explique nous donc c’est quoi ce problème que la personne de Drogba a et avec qui? Nous voulons savoir.

Comments are closed.