Ligue 1 Stéphane Moulin (SCO Angers) : « [Face au PSG] on a laissé passer notre chance »



La réaction du coach d’Angers, Stéphane Moulin, tout juste après la courte défaite de son équipe 1-0 face au PSG !

 

“Frustration, déception, on si on s’arrête au résultat après sur le reste c’est une satisfaction. Ils avaient mis la grosse équipe ce soir, c’est difficile de faire mieux. Et malgré ça on a fait jeu égal, dans les occasions, la possession on en parle pas…
j’ai aimé le Visage de notre équipe ce soir, on a crânement joué notre chance. Malheureusement ce n’est pas validé par un résultat positif.”

Votre consigne à vos joueurs c’était de les mettre dans l’inconfort ?
Oui, ne pas reculer et les harceler le plus souvent possible au milieu de terrain. Avec le ballon on a eu des belles séquences de jeu, on a souvent trouvé de très gros décalages, après en face il y avait un très grand gardien (Keylor Navas, ndlr). On a eu un visage qui nous plait, malgré ça il y’a une adversité solide en face. On a senti que s’il y avait un soir [pour faire tomber Paris], c’était celui là, mais on se demande si c’est nous qui avons bien joué ou eux moins bien, mais je pense que c’est nous. Je pense qu’ils ont commencé à se demander s’ils allaient trouver la faille plus le temps passé et il se faisait long pour eux.

Le PSG était prenable selon vous ?
Oui parce que on’ a su élever notre niveau, habituellement on défend beaucoup parce qu’ils nous imposent leur jeu, mais ce soir il y’a eu un vrai match et ça ce n’est pas aussi simple que ça à l’air [de tenir autant et de faire jeu égal face au PSG].

Est-ce que vous êtes déçu tout de même, notamment au sujet des remplacements qui n’ont peut-être pas apporté ce que vous attendiez d’eux ?
Zéro regrets, les garçons ont fait le boulot, après quand le match il est fini bien sûr on se dit : “Il fallait [faire ça] il fallait [faire ci], mais y’a zéro regret.

Une défaite rageante tout de même ?
Pour moi ils ont le petit coup de réussite qu’on n’a pas eu. On ne va pas parler de chance ou de réussite tout le temps, ca fait partie du foot, et nous on n’a pas eu de réussite.

Après l’ouverture du score du PSG, vous vous disiez que le match était terminé ?

On n’a pas abdiqué, on n’a pas eu d’occasions [en fin de match, franches] mais on a créé du mouvement, du danger devant leur but, on a battu Lille comme ça, les occasions qu’on a eu on les a saisi. [Face au PSG] on a laissé passer notre chance, parce qu’ils ont l’expérience de ces matches là. On a réussi à contrecarrer beaucoup de leurs forces, mais c’est long [de tenir] 93 minutes.

Quelles failles vous avez vu chez le PSG ?
On savait, c’est de plus en plus visible, il faut les faire courir, notamment le premier rideau offensif, il a été moins performant ce soir. On savait qu’on pouvait s’engouffrer facilement sur les côtés, et c’est ce qui s’est produit, parce que ça implique des efforts défensifs et ces joueurs là ne sont pas faits pour ça. Mais on n’a pas réussi à concrétiser malgré tout ça et c’est bien dommage.

Au sujet des droits TV (Mediapro x Telefoot, ndlr), et les négociations de reprise de la diffusion de la Ligue 1
Si elles ne m’inquiétaient pas, je ne serais pas conscient, mais je ne peux pas trop m’exprimer sur ce sujet. Je pense que finalement ce n’est pas grand chose, je laisse les gens compétent pour nous trouver la meilleure formule.

Je suis inquiet [de savoir s’il va y avoir un repreneur et comment va se dérouler la diffusion des matches], mais ce n’est pas mon métier. Il faut continuer à faire son travail, il faut saluer le professionnalisme de Telefoot de continuer tant bien que mal, mais nous on ne doit pas se préoccuper de cela et continuer à faire notre boulot [de coach et joueurs].




Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *