CAN Féminine 2022 [CAN 2022] – Demi-finale : Randy Waldrum, « C’est un grand défi pour nous » contre le Maroc



A la veille de leur match des demi-finales de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) féminine 2022, le sélectionneur du Nigéria Randy Waldrum et la milieu de terrain des Super Falcons Ngozi Okobi ont donné la conférence de presse traditionnelle.

La partie a lieu demain à 20h GMT au Complexe Sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat au Maroc.

Journaliste : dites nous un peu plus à propos de votre préparation pour le match des demi-finales après la qualification pour la Coupe du monde féminine de la FIFA.

Randy Waldrum : Je pense que les joueuses sont très excitées pour ce match après avoir décroché la qualification pour la Coupe du monde (féminine de la FIFA 2023). Je pense que les joueuses ont bien récupéré et qu’elles se sont bien préparées avec beaucoup d’enthousiasme. Maintenant nous attendons avec impatience le match de lundi soir.

Journaliste : même question.

Ngozi Okobi : Comme l’a déjà dit notre entraîneur, nous avons eu assez de temps pour récupérer. Nous avons récupéré et tout le monde a travaillé dur pour récupérer. Donc nous sommes en train de bien nous préparer pour le match de demain.

Journaliste :

Mes joueuses sont satisfaites d’avoir atteint l’objectif de qualification pour la Coupe du monde. Elles se sont bien reposées et se sont bien préparées pour cette demi-finale.

Randy Waldrum : que pensez-vous de l’équipe marocaine ?

Je les ai vus pour la première fois en septembre et j’ai été très impressionné par la qualité de leur équipe et par le football qu’ils pratiquent. J’ai dit dès mon arrivée au Maroc que c’est l’équipe qui peut surprendre. Je sais comment cette équipe s’est développée depuis trois ans maintenant. Elles sont l’une des meilleures équipes de la compétition et sont capables de battre n’importe quelle autre équipe.

Journaliste : vous-vous considérez comme favoris ?

Nous avons du respect pour le Maroc et la manière dont il a joué dans ce tournoi. C’est un grand défi pour nous. Certes, nous avons beaucoup d’expérience et beaucoup nous considèrent comme des favoris, mais dans le football, tout est possible et nous devons être prêts pour ce match.

Ngozi Okobi : Peu importe qui nous affrontons, que ce soit le pays hôte ou autre, c’est le football. Nous devons être prêts à gagner et à nous qualifier pour la finale.

Propos recueillis par Dounia Mesli à Rabat au Maroc.


Articles récents

Un commentaire

  1. C’est un grand défi de l’équipe féminine c’est un pas en avant de dévellopement pour le Maroc bon courrage pour cettes championnes sportives marocaines
    un bon reportage

Comments are closed.