Francis Ngannou : Une défaite « humiliante » à 20 millions d’euros qui suscite des interrogations

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain https://www.africatopsports.com




Un peu plus de quatre mois après avoir combattu Tyson Fury, Francis Ngannou a remis les gants dans la nuit de vendredi à samedi. La star du MMA, qui montait sur un ring de boxe pour la deuxième fois, affrontait cette fois Anthony Joshua, ancien champion du monde des poids lourds. Cette fois, la défaite a été « humiliante » pour le Camerounais qui a été mis KO dès le deuxième round, perdant (trop facilement selon certains observateurs) un combat où il était très attendu.

En octobre dernier, Francis Ngannou montait pour la première fois sur un ring de boxe et pas pour affronter n’importe qui. Le champion du MMA se mesurait en effet à Tyson Fury, invincible champion WBC des lourds et un des plus grands boxeurs de tous les temps. Et alors que beaucoup ne vendaient pas cher sa peau, le Camerounais, considéré comme un « apprenti boxeur », a réussi à tenir pendant dix rounds contre l’Anglais et n’était d’ailleurs pas loin de lui infliger une humiliation, puisqu’il l’a même envoyé au tapis dès le 3e round. Et même si Tyson Fury a finalement été déclaré vainqueur de ce combat par décision partagée (94-95, 96-93, 95-94), Ngannou a réussi à marquer les esprits et à gagner l’estime de beaucoup pour sa combativité et sa résilience face à un champion du monde. Beaucoup d’observateurs n’étaient d’ailleurs pas d’avis avec la décision du jury, estimant que le champion du MMA a remporté le combat et qu’il avait été déclaré battu pour sauver la face de la boxe anglaise.

Quatre mois après, le KO !

Fort de son « exploit » contre Fury, et l’appétit venant en mangeant, Ngannou a choisi de défier un autre champion en disputant le deuxième combat de boxe de sa carrière dans la nuit de vendredi à samedi contre Anthony Joshua, ancien champion du monde des poids lourds qui se bat pour retrouver son statut de numéro 1. Cette fois, le Camerounais de 37 ans n’a pas tenu longtemps. Secoué par son adversaire dès l’entame du combat et envoyer au tapis à plusieurs reprises, Francis Ngannou a fini par s’écrouler lors du deuxième round et ne s’est plus relevé, permettant ainsi au Britannique de le battre KO.

Une défaite « humiliante » à 20 millions d’euros et des interrogations ?

Certains observateurs du monde de la boxe envisageaient une défaite de Francis Ngannou contre Anthony Joshua. Ceci pour la simple raison que le Britannique avait déjà vu le Camerounais à l’œuvre contre Tyson Fury, avait identifié ses forces et ses faiblesses et devrait mieux se préparer pour le battre. Par contre, le scénario auquel beaucoup ne s’attendaient pas, c’est une défaite aussi rapide du « Predator » et de surcroît, par KO seulement au deuxième round. De quoi amener beaucoup à se demander si le combat n’a pas été « truqué ». Et les tenants de cette hypothèses ne manquent pas d’arguments.

Pour certains internautes et observateurs de la boxe mondial, il y a de quoi douter de la facilité avec lequel Ngannou était envoyé au sol à plusieurs reprises, alors qu’il a pu tenir pendant 10 rounds contre Tyson Fury.

 Il se retrouvait au tapis sur certains coups alors qu’on avait comme l’impression qu’il ne les recevait pas vraiment. Il en avait reçu plus que ça contre Fury mais n’était pas tombé  , fait remarquer sur le réseau Tiktok un fan du Camerounais ayant suivi le combat. Plusieurs autres observateurs étaient du même avis.

L’autre argument avancé par certains pour conclure que le combat a été truqué est lié au souci de redorer le blason de la boxe anglaise. En effet, pour les adeptes de la boxe, laisser Francis Ngannou (un apprenti boxeur venu du MMA) tenir tête à Anthony Joshua après avoir quasiment « battu » Fury dévaloriserait beaucoup cette discipline et porterait un sérieux coup à son image et aux sponsors qui lui permettent de tenir financièrement. D’où la nécessité de mettre tout en œuvre pour que Ngannou perde.

Enfin, ceux qui qualifient la défaite du Camerounais d' »humiliante » auraient bien voulu être à sa place, puisqu’il s’en est sorti malgré tout avec presque 20 millions d’euros d’après les estimations du magazine américain Forbes. Suffisamment d’argent pour convaincre Ngannou non seulement de perdre, mais aussi de s’incliner de façon déshonorante afin que la boxe anglaise retrouve son rayonnement. Pour quelqu’un qui n’aurait touché que 3,5 millions d’euros durant toute sa carrière à l’UFC (décembre 2015 à janvier 2023), 20 millions d’euros sur un seul combat de quelques minutes représente une fortune pour laquelle beaucoup accepteraient de se laisser « humilier ».

(Crédit photo : Crumpe)

 

 


Articles récents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *