Afrique Elim CAN 2019: Rwanda, un arbitre accuse la fédération de corruption

rwaciv

La Fédération rwandaise dans la tourmente ? La Ferwafa a dû sortir un communiqué ce mercredi pour réfuter les accusations de Jackson Pavaza. L’arbitre namibien accuse l’instance d’avoir tenté de le corrompre pour influencer le résultat de son dernier match des éliminatoires de la CAN 2019.

Pavaza ainsi que trois autres de ses compatriotes David Shaanika, Shoovaleka Nehemia et Matheus Kanyanga étaient en charge du match entre Amavubi et Elephants de Côte d’Ivoire. D’après la Ferwafa, il s’agit d’une incompréhension entre les différentes parties qui a occasionné ces accusations. L’instance indique avoir réglé des frais extras liés au voyage de l’ordre de 237 dollars à l’arbitre suite à sa demande. Cependant, l’employé responsable du règlement a payé une somme de 948 dollars, estimant que tous les officiels étaient impliqués.

Le Rwanda réfute ses accusations et soutient qu’il s’agit d’un manque de communication.

Pour rappel, la Côte d’ivoire s’est imposée 2-1 à Kigali dimanche et relancé sa campagne des éliminatoires après une défaite initiale devant la Guinée (2-3).

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com