Afrique Ligue des Champions – Anice Badri : « Nous avons beaucoup de défauts à régler »

L’Espérance Sportive de Tunis a accompli vendredi i la mission qu’elle était venue chercher en Guinée au cours du premier match de la phase des poules de la Ligue des Champions africaine. Opposés aux Guinéens du Horoya, les champions en titre ont arraché le match nul lors de ce premier match de poule grâce à un but d’Anice Badri dans le temps additionnel.

Rami Jeridi a été le grand homme de ce duel avec plusieurs parades décisives qui ont permis à ses coéquipiers de rester dans le match. L’Espérance de Tunis, largement dominée et menée au score jusqu’à la 93ème minute, a fini par trouver la faille et réaliser le hold-up parfait grâce à Anice Badri. Horoya avait auparavant ouvert le score par Ocansey Mandela à la 67ème minute.La défense de l’Espérance de Tunis a constitué le secteur qui a souffert le plus et sans un grand Rami Jeridi, le match aurait pris une toute autre tournure.

Le milieu offensif de l’Espérance Sportive de Tunis, Anice Badri, a déclaré à Mosaique FM après le nul concédé à Conakry que son équipe a besoin d’améliorer beaucoup de choses dans les prochains matchs de la Ligue des Champions : « Le match était très difficile surtout qu’il faisait très chaud. Nous avons beaucoup de défauts à régler. Il y a eu beaucoup de mauvais choix et trop de défaillances techniques. Le tenant du titre joue toujours pour la victoire mais c’est un bon résultat ».

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *