Afrique Togo : Nathalie Noameshie met son projet de leadership féminin par le sport en place

Noameshie Djatougbé Amélé Nathalie, la vice-présidente du Comité National Olympique du Togo, a procédé ce jeudi 28 novembre 2019, au lancement officiel du projet nommé « Jeune Fille Leader par le Sport et le Développement du Volleyball Féminin ».

Dans le but de former des femmes leaders pour l’avenir, Noameshie Nathalie met en place un projet sportif nommé « Jeune Fille Leader par le Sport et le Développement du Volleyball Féminin ». Un projet bénéfique aux jeunes filles élèves et divisé en deux phases.

La première phase consiste à rassembler les jeunes filles des collèges et lycées à travers une course populaire suivie d’une sensibilisation dans les 5 régions du Togo.

« Aujourd’hui nous faisons le lancement officiel du projet du jeune fille leader par le sport et du développement du volley-ball féminin que je suis en train d’exécuter en tant que lauréate du trophée ” Femme et Sport du CIO”. Le projet est sur deux phases il y aura d’abord une course populaire à l’endroit des jeunes filles du collège et du lycée. Ça va servir de rassembler les jeunes filles et de transmettre le message sur les valeurs de l’olympisme, l’excellence, le respect, l’amitié et aussi de leur inculquer cette culture de la pratique sportive qui va développer en elles la confiance en soi la détermination et le courage », a déclaré l’ancienne joueuse de la sélection togolaise de volleyball en Conférence de presse.

Lauréate du Trophée CIO “Femme et Sport” 2019 pour l’Afrique, Noameshie souhaite transmettre son savoir et son expérience en tant qu’ancienne volleyeuse à cette nouvelle génération, ce qui sera d’ailleurs le contenu de la deuxième phase du projet.

« Pour la deuxième phase ça concerne le développement du volley-ball féminin et nous allons sélectionner les filles qui auront entre 10 à 14 ans mais de grandes tailles pour les soumettre à un programme d’entraînements. Pour qu’elles puissent dans les 3 années avenir, venir renforcer l’équipe féminine cadette et junior du volley-ball. Notre souhait c’est d’atteindre beaucoup de jeunes filles. Quand je dis beaucoup, on peut passer de 1000 à 2000 filles par région et nous voyons au niveau de la scolarité beaucoup de jeunes filles. Mais nous sommes un peu limités aujourd’hui par ces moyens parce que le projet est principalement soutenu par le CIO le “Comité International Olympique du Togo” ce qui fait que aujourd’hui nous sommes passés de 1000 à 400 parce qu’aujourd’hui nous allons regroupés 400 jeunes filles sur les sites », a expliqué la première femme arbitre internationale de volleyball qualifié en Afrique.

Et pour finir, Nathalie fait appel aux partenaires en développement pour les soutenir et les aider à atteindre les objectifs de ce projet.

« Il y a 8 sites qui ont été prévus mais aujourd’hui avec ces financements nous ne pouvons que faire 4 sites donc il reste 4 sites et nous souhaitons l’appui des partenaires de développement pour nous accompagner à répliquer le projet dans toutes les villes du Togo. Toucher beaucoup de jeunes filles du Togo pour que ces jeunes filles qui sont aujourd’hui des élèves deviennent des femmes demain », a confié Noameshie Djatougbé Nathalie.

Publié par Latonia Hounakey pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com