Europe [Euro 2021 Qualification] France vs Géorgie (3-2) : Les Espoirs l’emportent au bout du suspense

Devant plus de 11.000 spectateurs, la France s’est imposée 1-0 face à la Géorgie, pour le compte des qualifications à l’Euro 2021, au Stade Marcel Picot de Nancy.

Pour cette affiche du vendredi 15 novembre, Sylvain Ripoll a opté pour un 4-3-3 afin de prendre la Géorgie a défaut depuis les côtés, tandis que son homologue géorgien, Giorgi Tsetsadze a préféré un 4-4-2 avec l’optique de trouver la faille de la France, dans l’axe du jeu.

Les Bleus démarrent bien

Le coup d’envoi est donné par les Bleus, poussés par leurs supporters, mais sans que les Géorgiens ne restent recroquevillés dans leur camp pour autant. La première incursion dangereuse est signée de Jonathan Ikoné (1e) sur le côté gauche, mais le Lillois tarde trop à remettre son ballon, qui est finalement repoussé en corner, mais ne donnera rien. S’en suit une riposte de la Géorgie, avec cette passe de Irakli Bugridze (2e) plein axe pour Giorgi Kokhreidze à l’entrée de la surface, mais sa frappe ne fait que raser le second poteau de Alban Lafont !

Les Géorgiens sont au marquage et ne retiennent pas leurs efforts, mais les Bleus redoublent de stratégie, comme cette démonstration de Moussa Diaby (9e), qui se joue d’un défenseur sur le côté droit, mais son centre est repoussé. Il revient sur Eduardo Camavinga, mais il n’arrive pas à ajuster sa frappe, qui finit par être contrée par un Géorgien. 

La France a le contrôle du match, mais a bien du mal à trouver des solutions pour percer la défense géorgienne. Mais tout juste après cela, c’est sur corner que les Bleus débloquent la situation. Après une frappe sur le poteau, puis un cafouillage dans la surface de réparation, c’est le capitaine de l’équipe de France, Jeff Reine-Aadélaïde (14e) qui se charge de transformer l’occasion au second poteau 1-0 !

On retrouve ensuite, Bellegarde (16e) avec cette belle remise dans la course, pour Moussa Diaby entre les défenseurs, tout juste avant le hors-jeu, qui percute dans la surface de réparation balle au pied, mais sa frappe termine sur le poteau ! S’en suit une belle combinaison entre Camavinga et Ikoné (20e) à l’entrée de la surface de réparation, et ce dernier qui frappe au but, mais c’est repoussé par le portier géorgien en corner.

La pression retombe quelque peu, et la Géorgie s’offre une occasion dangereuse (36e), mais sans succès, puisqu’elle se heure sur la défense française à double reprise ! La France inverse rapidement la tendance, avec la récupération du ballon de Jonathan Ikoné (40e), qui prend de vitesse toute la ligne défensive de la Géorgie, mais il tente la remise sur sa droite au lieu de frapper, le ballon ricoche sur sa hanche mais l’arbitre signale une main, et arrête l’action.

La Géorgie ne lâche pas

La Géorgie enchaîne avec cette grosse frappe de Giorgi Kokhreidze (42e) légèrement excentré sur la gauche du cadre français, qui est repoussé avec agilité en corner par le gardien nantais Alban Lafont !

A la mi-temps, les Bleus dominent logiquement au score, malgré quelques frayeurs et devront redoubler d’efforts pour la seconde mi-temps.

Au retour des vestiaires, les Géorgiens reviennent avec de meilleures intentions, ce qui a pour répercussion de faire redescendre le bloc français.

Mais il faudra attendre quelques minutes après la reprise pour voir la première occasion dangereuse française, signée Moussa Diaby (51e), qui récupère une bonne passe dans la profondeur, avant de percuter dans la surface de réparation et d’armer une frappe cadrée, finalement stoppée par le gardien adverse, Luka Gugeshashvili ! Mais les Espoirs ne vont pas tarder à faire le break sur ce coup franc direct, qui a totalement surpris le gardien géorgien, de Jeff Reine-Adélaïde, qui s’offre un doublé dans cette rencontre 2-0 !

Le capitaine français est en démonstration dans ce match, avec une nouvelle tentative de passe juste après pour Ikoné (54e), qui perd à nouveau le ballon dans la surface de réparation. Mais le Lillois tente de se racheter avec cette passe pour Odsonne Edouard (56e), mais sa frappe plein axe est repoussée, tout comme cette frappe à bout portant de Bellegarde.

Incompréhension totale

Malheureusement les Français vont commettre une grosse erreur, avec cette passe en arrière de Kamara, et la sortie de Lafont hors de sa surface qui laisse ses cages vides, pour le numéro 10, qui n’a plus qu’à envie le ballon au fond 2-1 !

Trois changements sont opérés par le coach géorgien (58e), dont deux vont s’avérer payant ! Beka Kavtaradze remet un bon ballon côté droit ras du sol pour Khvicha Kvaratskhelia (62e), qui n’a plus qu’à envoyer le ballon au fond 2-2 !

Les premiers changements pour la France, avec les entrées de Zaydou Youssouf et Arnaud Nordin, contre Jonathan Ikoné et Jean-Ricner Bellegarde (69e) sont effectués par Sylvain Ripoll. Les Espoirs veulent se racheter. A l’image de cette frappe d’Arnaud Nordin (72e) plein axe dans la surface, qui est bloquée par un défenseur adverse. La France pousse pour reprendre l’avantage. Nouveau changement pour la Géorgie, avec l’entrée de Rati Ardazishvili (73e) et la sortie du buteur géorgien, Giorgi Kokhreidze ! On retrouve les Géorgiens avec ce centre dangereux de Nikoloz Mali, pour le Kvaratskhelia, qui frappe direct au but, mais sa passe à côté.

En fin de rencontre, les deux équipes tentent le tout pour le tout. Avec cette tentative de frappe de Kochorashvili (84e), pas assez puissante pour inquiéter Lafont. Et juste après cela, la France obtient un penalty avec cette poussette de Lochoshvili sur un français, et c’est Edouard qui se charge de le transformer (90e + 2e) 3-2 !

C’est une victoire dans les derniers instants du match au combien importante pour le moral des Espoirs !

Dounia MESLI