Afrique Togo : “Nos primes”, SOS de la sélection nationale locale

Bientôt un an que le Togo s’est qualifié pour la première fois pour la phase finale du CHAN (Championnat d’Afrique des nations). Sauf que depuis, l’équipe n’est jamais rentrée en possession des primes de qualification promises.

Dominateurs 4-1 à l’aller à Lomé, les Eperviers réussissent l’exploit de tenir devant le Nigeria à Agege (0-2) pour décrocher le billet.

La qualification, fêtée comme un sacre continental, fut le lieu de belles promesses. Sauf que 9 mois après, aucune réaction des autorités gouvernementales. Les nombreuses promesses tenues depuis des mois n’ont jamais été satisfaites. D’où la lassitude des acteurs en cette période de Coronavirus. “On perd espoir en ce pays si nos efforts ne peuvent être encouragés dans les temps. Ce combat, nos grands frères l’ont mené pendant des années. Qu’on en soit encore là est désolant. On veut juste nos primes“, lâche un “héros” d’Agege avec amertume, sous l’anonymat.

Au Togo, les questions de primes ont souvent été la pomme de discorde entre joueurs et responsables fédéraux ou gouvernmentaux. Depuis quelques années, ces soucis tendent à trouver des solutions en ce qui concerne la sélection A dirigée par Claude Le Roy.

Visiblement, celle locale n’est pas logée à la même enseigne. Par ailleurs, l’édition 2020 du CHAN qui devait avoir lieu du 4 au 25 avril au Cameroun a été reportée pour Covid 19.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

2 Commentaires

  1. Koudamenou

    Bonjour toujours les mêmes conneries

  2. Oubott Bassabi BIKI

    Pour une bonne prestation,l’entretien constant des joueurs est nécessaire.

Comments are closed.