CAN 2021 Patrice Beaumelle (Côte d’Ivoire) : « Je comprends toujours pas ce but [de l’égalisation] »



Après le match nul (2-2) de ses poulains face à la Sierra Leone ce dimanche 16 janvier 2022, Patrice Beaumelle est apparu dépité en conférence de presse d’après-match. 

 

Journaliste – Patrice Beaumelle, un match nul, quel est l’état d’esprit ?
Disons que au vu du match le vestiaire est silencieux et les têtes basses, c’est deux points de perdus, qu’on a donné en cadeau, on va récupérer et on va continuer à bosser pour continuer notre marche en avant

Journaliste – Sur les statistiques, 18 tirs 8 tirs cadrés et 60% de possession, ca prouve que la CI a manqué de réalisme, et la défense a été perméable, car deux buts pris, des regrets, alors que y’a l’Algérie juste après ?
Très bonne analyse, les stats parlent d’elles mêmes, c’est à nous dans les 18 d’en mettre, peut être pas toute, mais une seule, c’était réellement de vraies occasions, pas des demi occasions, je sais pas quoi vous dire, j’ai eu l’impression qu’on a conjuré le mauvais sort (en battant la Guinée Equatoriale 1-0 en match d’ouverture, ndlr), c’est pas possible d’avoir autant de situation sans marquer. J’ai pas d’explication, je comprends toujours pas ce but [de l’égalisation], j’ai pas de mots, j’ai pas compris ce qui s’est passé, ca fait partie de la Coupe d’Afrique.

Journaliste – Votre état d’esprit, avec Késsié catastrophique et le penalty raté, Bailly sorti
Concernant Kessié je lui ai dit qu’il y a des jours comme ça, y a des rebonds, le pied d’appui, c’est des petits détails, il doit pouvoir mieux finir, il a tiré tous les penos, c’est le premier qu’il rate, ca fait partie du métier, on dit souvent que ce sont les meilleurs footballeurs qui ratent leurs penos, ca m’aurait rassuré qu’il puisse marquer ces deux trois occasions, je le sors car je voulais pas puiser trop de lui. Sangaré je le sors car il s’est pris un carton. On doit  etre pret sur le banc. Je ne suis pas satisfait dans la manière, mon staff a pu préparer, Eric il doit se faire recoudre, entre les comossions cérébrales, quand c’est médical on doit le changer de suite, il ne pouvait pas finir le match.

Odilon est un jeune joueur pétri de talent, mais il rate son geste. Il faut être concentré de la première à la dernière minute.

 

Jourraliste – Sur le gardien
Je suis allé à l’infirmerie, il a le genou très douloureux, il pleurait, il avait très mal, les médecins étaient dessus, j’espère que c’est pas très grave pour lui, car je ne comprends pas ce qui s’est passé, il ne méritait pas ça.

journaliste – Sur Max Gradel qui ne s’est pas entrainé hier et sur le but gag, ça peut sortir l’équipe du tournoi ?
Concernant Max Gradel, la veille de votre venue, a l’entrainement il s’est coincé la cheville dans la pelouse, donc il a ressenti une douleur. Il était là il était avec le groupe mais il ne s’est pas entrainé, à sa place j’ai fait jouer Zaha et Pépé qui ont fait le boulot. Quand vous me dites pourquoi il n’est pas rentré, à sa place mes joueurs ont le job, bien sur que je considère. On veut jouer c’est humain ,mais je dois choisir 11 joueurs, le résultat était favorable jusqu’à ce fait de jeu. Je voulais faire rentrer Maxwell Cornet.
Sur le but gag, je peux pas l’expliquer, vous pouvez faire venir les meilleurs coachs… et sur l’état d’esprit forcément, on est concentré quand on prépare une CAN, on a une volonté de gagner, on a un sentiment d’injustice, on ne comprend pas. L’état d’esprit est un peu touché, mais on a fait face à une équipe de Sierra Leone qui joue avec ces qualités.

Journaliste – Sur la Sierra Leone
C’est toujours un gros challenge de jouer contre eux, la force la Sierra Leone, c’est qu’ils jouent ensemble, compacts, avec un jeu direct, avec de très forts attaquants. On a préparé ce match, on a managé tout le match je suis triste, mais je dois les féliciter d’avoir fait 2-2 contre nous. La Cote d’Ivoire a un certain rang, mais nous respectons toutes les nations, je souhaite le meilleur pour la Sierra Leone.

Journaliste – Après un match comme celui-ci ou vous avez un Késsié qui manque d’efficacité, c’est une sympathie de l’avoir gardé sur le terrain et la sortie de Sangaré, qui était suspendu, dans le fond vous êtes le premier responsable. 
Ce que vous dites vous appartient, sincèrement je fais aucune sympathie pour Franck Késsié ou quiconque, j’essaye de faire jouer les joueurs qui vont me faire gagner. Je ne vois pas la même analyse, Ibrahim fait partie des joueurs majeurs de ma défense, il a un gros volume de jeu, j’essaye de concerner tout le monde, l’entrée de Serey Dié et traoré, ils ont joué directement avec un jeu direct, donc je pense pas que c’est à cause de la sortie de Sangaré qu’on ce prend ce but. Réellement là ou il faut qu’on arrive à s’améliorer, c’est d’être plus tueur. On a peut être été suffisants sur nos actions pour les finir. Il faut être efficace, ce soir on est punis je trouve que c’est un peu dur, mais c’est pas pour la sympathie de Franck, j’apprécie tous les joueurs, les joueurs qui jouent ici comme les autres.


Articles récents